Dernières actualités

Le jacobinisme bioéthique. Mettre fin à une exception française – Daniel Borrillo

Le Jacobinisme bioethque. D.Borrillo-page-001La liberté de l’individu de disposer de son corps et de sa vie, soubassement de l’État libéral, demeure en France l’exception. C’est, en effet, à partir d’une justification clinique que l’individu est autorisé à agir et non pas comme créancier des droits subjectifs sur sa propre personne. Le champ d’intervention publique sur le corps et sur la vie apparaît sous diverses formes et, en matière bioéthique, se manifeste notamment par l’interdiction de la GPA, la restriction de l’accès à l’information génétique, et celle du droit à l’euthanasie et à la libre disposition du cadavre. Si la nouvelle révision des lois bioéthiques a permis certaines avancées comme l’accès de toutes les femmes à la PMA ou la recherche limitée sur les cellules embryonnaires, l’idéologie demeure la même : le paternalisme médical et le jacobinisme bioéthique.

Lien vers l’ouvrage