Dernières actualités
DSC_0663(2)

Thoma LAMB

Doctorant - Science politique

Contrat doctoral – Science Politique

 

Thèse soutenue le 18 décembre 2020

 

Linky : un compteur pour les gouverner tous. Introduction controversée d’un instrument de  « la  » transition énergétique 

sous la direction de Yves Surel

Membres du jury :

M. Henri BERGERON, directeur de recherche CNRS, Sciences Po Paris

M. Aurélien EVRARD, Maître de conférences, Université de Nantes

Mme Brigitte GAITI, Professeure des universités, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Mme Natacha GALLY, Maîtresse de conférences, Université Paris 2 Panthéon-Assas

M. Patrick HASSENTEUFEL, Professeur des universités, Université de Versailles-Saint-Quentin-Paris-Saclay

M. Yves SUREL, Professeur des universités, Universités Paris 2 Panthéon-Assas

Résumé:

Cette thèse s’intéresse à l’ensemble des effets politiques et sociaux produits par l’introduction des compteurs communicants Linky en France. Dans la mesure où les données de consommations enregistrées par ce compteur sont supposées alimenter l’évolution du secteur énergétique vers un futur plus durable, cette recherche aborde plus largement deux grandes dynamiques de changement qui touchent l’action publique: la révolution numérique et la transition énergétique. Partant des théories de l ‘instrumentation de l’action publique, ce travail propose de considérer Linky comme un nouvel instrument de régulation du sous­système électrique dont les étapes successives de conception impliquent une pluralité d’acteurs, d’institutions et de représentations concurrentes. Marquée tout à la fois par l’histoire du réseau électrique français, l’évolution des méthodes de métrologie et l’européanisation des politiques énergétiques, l’instrumentation du compteur Linky est ainsi envisagée comme un processus itératif changeant au gré des mobilisations de plusieurs coalitions d’acteurs portant chacune leur projection idéalisée du dispositif. Ces projections imprégnées de savoir et d’expertises contradictoires sont notamment déterminées par les enjeux que chaque acteur considère comme prioritaires pour l’avenir du secteur de l’énergie. Elles varient aussi en fonction des différentes controverses techniques et politiques entourant Linky. L’étude de la mise en œuvre du compteur démontre à ce titre les effets concrets de la réception d’un instrument de politique publique par ses destinataires en suivant l’évolution de sa trajectoire depuis le statut d’objet technique jusqu’à celui de risque politique.

 

Thèmes de recherche :

Smart Grids – Smart Cities – Big Data – Open Data – Politique de l’énergie – Territorialisation de l’action publique – Politiques culturelles