Smart cities & sante – Taillefait Anthony – Lanna Maximilien

Smart-cities-et-santeSmart cities & sante, Fondation Varenne, coll. colloques essais, 204 p., 2019

La Ville Intelligente est un état technologique de la ville. Des infrastructures complexes sont développées et interconnectées au moyen de techniques nouvelles permises par le numérique. Grâce à des capteurs en nombre considérable disséminés dans l’espace urbain, des informations sont recueillies, stockées, puis utilisées pour produire des services, dans le champ de la santé en particulier. Ces transformations font couple avec la diffusion rapide du numérique au sein du système de plus que les normes de bien-être tendent à se fondre d’une manière ou d’une autre dans les données de santé. Les objets connectés de santé et de bien-être permettent une autoévaluation, une mise en lumière d’indications sur soi et invitent ou ordonnent des comportements dont on aime à penser qu’ils favoriseront la prévention des risques, sanitaires par exemple. Les convergences de ces transformations devraient donner naissance à de formidables mutations de nos systèmes de soins, mutations pour lesquelles les smart cities joueront un rôle qui reste à imaginer en particulier en matière d’épidémiologie, de politiques prenant en considération le vieillissement de la population et les questions liées à la dépendance, en matière de politique sanitaire et dans la répartition des rôles dans l’offre de soins. Les études contenues dans cette recherche collective et pluridisciplinaire sont les prolongements scientifiques d’un colloque qui s’est tenu à la « Cité de l’objet connecté » à Angers organisé par la Faculté de droit, d’économie et de gestion de l’Université d’Angers et par la Chaire « Mutations de l’action publique et du droit public » (MADP) de Science o Paris le 17 juin 2016.