Politique communautaire et réforme de l’État en Europe post-communiste

Gilles Rouet, professeur des universités, doyen de l’Institut supérieur de Management, Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines, Chaire Jean Monnet ad personam en études interdisciplinaires sur l’Union européenne, interviendra sur le thème :

« La Slovaquie et son intégration européenne : l’enseignement supérieur et le Processus de Bologne »

La Slovaquie est un des (rares) pays nouveaux qui a construit (et non vraiment reconstruit) un dispositif institutionnel d’Etat à partir de 1993. Les choix politiques opérés par les différents gouvernement témoignent d’un pragmatisme intéressant (pas de fonction publique sauf pour certaines rares fonctions régaliennes, mise en place d’agences mixtes, développement d’ONG, utilisation des fonds structurels, politique fiscale). De plus, l’intégration préalable dans le groupe de Visegrad se poursuit, même après l’adhésion à l’UE des 4 pays concernés.
La contribution donne des éléments d’analyse de l’évolution de ce pays intégré depuis 2009 dans la zone euro à partir de l’exemple du système d’enseignement supérieur. En effet dans ce pays, comme certainement dans d’autres intégrés en 2004, le Processus de Bologne a été considéré comme un outil de préadhésion, puis un instrument d’intégration à l’UE.