Droit et complexité à l’heure du numérique

Danièle Bourcier et Geneviève Koubi 

1° Complexité, gouvernance et légistique

Les thèmes qui ont été discutés et sélectionnés seront les suivants : Modélisation de la complexité dans les sciences juridiques et politiques ; Légistique, Complexité et intelligibilité des textes juridiques ; Etudes d’impact et effets secondaires des normes ; Lois expérimentales, règles non écrites et outils d’évaluation des systèmes normatifs ; Aspects dynamiques des systèmes juridiques (multi-échelles, multi-acteurs) ; Représentation de raisonnements complexes dans l’action publique et la décision judiciaire ; Visualisation de la complexité : réseaux normatifs, réseaux d’acteurs et réseaux institutionnels, Neurolaw ; Questions théoriques et éthiques posées par les systèmes complexes dans les sciences sociales.

2° Complexité et internet

Les politiques publiques d’open access (données scientifiques, données publiques) seront analysés aussi dans ce contexte ainsi que les impacts des licences libres comme Creative Commons. creativecommons_france(http://creativecommons.fr/). En effet, il a paru nécessaire d’analyser les divers modèles économiques et juridiques qui naissent actuellement sur le réseau pour prendre en charge la complexité des réseaux.

3° Complexité et gouvernance des Communs

Dans la suite des travaux sur les biens communs (COMMAIR), on inscrira la notion de Communs dans notre projet de renouvellement des modèles des politiques publiques.