securedownload 10

Géraldine AIDAN

Chargée de recherche au CNRS

geraldineaidan@hotmail.fr

Docteure en droit public, Université Paris I panthéon-Sorbonne. Soutenance de thèse  le 10 décembre 2012 devant un Jury composé de M. et Mme les Professeurs Étienne Picard (Directeur de recherche, Paris I), Otto Pfersmann (Président , Paris I), Éric Desmons (Paris XIII), Carlos-Miguel Herrera (Cergy-Pontoise), Stéphanie Hennette-Vauchez (Paris X), Grégoire Loiseau (Paris I)

Titre de la thèse : Le fait psychique, objet des normes juridiques, en cours de publication, CNRS EDITIONS

Mention très honorable avec félicitations du jury (à l’unanimité)

Prix solennel de la Chancellerie 2013 (André Isorée).

Qualifiée dans les fonctions de maître de conférences (section 02) ; ancienne ATER à l’université Paris-Est Créteil

Disciplines

Droit public, Théorie du droit, Droits fondamentaux, Droit et sciences du psychisme, Droit de la bioéthique et de la santé, Droit et sciences sociales 

Thèmes de recherche

Mes travaux visent à montrer la prise en compte croissante de la dimension psychique des personnes dans le droit. L’intérêt porté à l’intériorité des sujets en droit ne se limite plus seulement à la volonté et à ses déclinaisons, mais s’ouvre désormais à d’autres phénomènes psychiques : l’identité psychique, le libre épanouissement de la personne, le bien être, le sexe psychique, la souffrance psychique, la filiation psychique, le rapport à soi…
Cette évolution marque l’émergence d’un sujet psychique dans la sphère juridique et invite à repenser la place du corps dans le droit et  les sciences sociales. L’introduction de la psyché dans le droit d’États démocratiques pourrait alors constituer une nouvelle étape décisive de la modernité et la psychépolitique un nouveau versant de la biopolitique contemporaine.
  • Droit et psychisme
  • Evolution du sujet de droit
  • Biopolitique contemporaine
  • Kelsen, la volonté et le fait psychique

Organisation de séminaires et colloques ( 2014-2018)

1. Séminaires organisés (2014-2018)

« Corps » et sciences sociales. Présentation critique d’ouvrages en présentation de leurs auteurs, Séminaires mensuels en collaboration avec Dominique Memmi (CNRS), Laurence Brunet (CNRS)
https://enseignements-2017.ehess.fr/2017/ue/1344/
à l’EHESS, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris – Salle 1
Vendredi de 10h à 13h – Affiche

Prochains séminaires

  Corps versus psychisme

  • vendredi 13 octobre : » Émotions et histoire contemporaine » autour de trois textes et en présence des auteurs:
    - Quentin Deluermoz, Emmanuel Fureix, Hervé Mazurel et M’hamed Oualdi, « Écrire l’histoire des émotions : de l’objet à la catégorie d’analyse », Revue d’Histoire du XIXe siècle, n°47, 2013, p. 155-189.
    - Présentation par Hervé Mazurel et Clémentine Vidal-Naquet de « Histoire des sensibilité au XXe siècle », Revue Vingtième Siècle, 2014/3 et présentation de la revue Sensibilités.
    - Anne-Claude Ambroise-Rendu, Emmanuelle Demartini, Hélène Eck, Nicole Edelman (dir.), Emotions contemporaines. XIXe-XXIe siècles, Paris, Colin, 2014, 352 p.

    Salle BS1-05 à la FMSH Paris, 54 Bd Raspail, 75006

  • vendredi 20 octobre,  » PMA et droit de la bioéthique »autour la dernière publication de (et en sa présence ):  Pierre Jouannet, Procréation, médecine et don, Paris, Médecine Sciences publications, 2016, 338 p.
          Lectrices : Severine Mathieu et Laurence Brunet
    Attention : Salle 401, Université Paris 2, Panthéon-Assas, 92 rue d’Assas

Précédentes séances

  • 9 octobre 2015 : Administrer le corps vieux
  • 6 novembre 2015 : Vieillir aujourd’hui
  • 4 décembre 2015 : Le corps comme support de l’identité?
  • 8 janvier 2016 : L’infirmité
  • 5 février 2016 : La défiguration
  • 11 mars 2016  : Monstres et monstruosités
  • 8 avril 2016 : Administrer la déviance scolaire
  • 20 mai 2016 : L’administration juridique du corps féminin
  • 17 juin 2016 : Biopolitique, gouvernementalité et corps 
  • 7 octobre 2016 : l’inceste
  • 4 novembre 2016 : La pédophilie
  • 2 décembre 2016 : Lectures récentes de Norbert Elias
  • 6 janvier 2017 : Marc Joly, Devenir Norbert Elias, Nathalie Heinich, Dans la pensée de Norbert Elias
  • 3 février 2017 : Mort et restes humains
  • 3 mars 2017 : Vie et biopolitique
  • 31 mars 2017 : Vers une biologisation de la santé mentale ?
  • 12 mai 2017 : Corps versus psychisme : les personnes et le droit
  • 9 juin 2017 :De la nature, quand même !

2. Cycles de séminaires provisoirement suspendus en 2017-2018

1.1 «  Droit et psychisme, approche pluridisciplinaire et comparative », séminaires mensuels en collaboration avec Patricia Sampaio (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales)
(http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2014/ue/1097/)

- Comment penser « l’intériorité » du robot en droit ? en collaboration avec Danièle Bourcier
- L’animal peut -il être un sujet psychique en droit ?
- la souffrance psychique au travail
- Le psychisme artificiel en droit. L’exemple de la stimulation cérébrale profonde

Précédentes séances  à l’EHESS, 105 bd Raspail, Paris

  • Vendredi 22 mai 2015: « Corps et psychisme dans le droit et les pratiques sociales contemporaines », en présence de  Dominique Memmi, Directrice de recherche au CNRSAutour de son livre La revanche de la Chair. Essai sur les nouveaux supports de l’identité, Seuil, 2014  
  • Vendredi 5 décembre 2014 :  « La conception du crime comme fait bio-psycho-social : l’exemple brésilien »
  • Vendredi 7 novembre 2014 : « Le sujet de droit après Auschwitz », en présence de Gérard Haddad et autour de son livre Lumière des astres éteints,La psychanalyse face aux camps, Grasset 2011

1.2 « Droit et philosophie : regards croisés sur la norme juridique », Séminaires mensuels en collaboration avec Pierre crétois (Université de Tours et Sophiapol-Paris Ouest Nanterre la Défense) et Raphaël Chappé  (Sophiapol-Paris Ouest Nanterre la Défense)

Prochaines séances :

  • Comment penser l’intériorité du sujet de droit ? Déterminabilité, imputabilité et causalité mentale
  • Kelsen et Kant   : quelle philosophie en théorie du droit, quelle morale sous le droit ?
  • Le droit de la bioéthique

Programme

précédentes séances: 

  • mercredi 24 juin 2015 : « Le Sujet de droit en question dans la biopolitique contemporaine » en présence de Raphaelle Nollez-Goldbach, juriste chargée de recherche au CNRS, Centre de Théorie et Analyse du Droit (UMR CNRS 7074) et Luca Paltrinieri, Docteur de philosophie, directeur de programme au Collège International de Philosophie
  • 9 mai 2016  : Marxisme et droit
  • 27 juin 2016 : Kelsen est il Spinoziste ?
  • le 3 février 2017 : Droits fondamentaux et droits sociaux

Programme

- Si le sujet de droit est une construction – et en cela ne correspond pas nécessairement à la personne naturelle – se rapportant au destinataire potentiel des normes juridiques, ses caractéristiques contemporaines peuvent être questionnées au regard de nouvelles formes de vie (biologique, génétique, psychique…) dont le droit tend à se saisir. Le déplacement de l’attention du politique et du juridique vers la vie naturelle de l’être humain (la santé, la sexualité, la naissance, la mort..), que Foucault en 1974 appelle « la biopolitique », viserait à la fois la discipline des corps et la régulation des populations. Comment s’inscrit alors ce sujet de droit contemporain dans la biopolitique aujourd’hui ? Quels «  droits des gouvernés » peuvent être mobilisés  comme  résistance possible aux nouvelles formes de biopolitique ? Comment s’articulent-ils aux « droits fondamentaux » ? Ces derniers apparaissent-ils comme une autre modalité d’inscription du pouvoir dans la « vie nue » et d’assujettissement des individus ?

  • mercredi 20 mai 2015 à 17 heures sur le thème « Valeurs républicaines et droits fondamentaux », en présence de Michel Borgetto (Univ.Paris II Panthéon-Assas, CERSA) et Emmanuel Picavet (Univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Phico) séance mercredi 20 mai
  • jeudi 16 avril 2015 : » Kelsen est il dépassé ? », en présence de Carlos-Miguel Herrera (Univ. Cergy-Pontoise) et Pierre-Yves Quiviger (Univ. NiceSophia Antipolis) séance jeudi 16 avril
  • jeudi 30 octobre 2014  : « A-t-on un droit sur les choses ? L’exemple des communs », en présence de Danièle Bourcier (CNRS, CERSA) et Sebastien Broca (Labex, CITES/CERPN) séance jeudi 30 octobre

 2. Colloques organisés (2017)

- Colloque interdisciplinaire : Colloque «  Humain-Non Humain à l’ère de l’intelligence artificielle. Repenser l’intériorité du sujet de droit aujourd’hui », en collaboration avec Danièle Bourcier, Université Paris 2   Panthéon-Assas, 19 juin 2017 – Actes du colloque en cours de publication 

 

Communications récentes (2015-2017)

« De l’âme à la psyché » : vers une diversité de sujets psychiques en droit? , colloque Humain-Non Humain à l’ère de l’intelligence artificielle. Repenser l’intériorité du sujet de droit, Université Paris2 Panthéon-Assas

Table Ronde autour de « Torture and Dignity. An Essay on Moral Injury » de Jay M. Bernstein, Le jeudi 26 mai 2016, de 16h à 19h, le Centre d’Études et de Recherches de Sciences Administratives et Politiques (CERSA), le Centre de recherche sur les droits de l’homme et le droit humanitaire et l’Institut Michel Villey organisent une Table Ronde autour du livre de Jay M. BERNSTEIN (Professeur à la New School for Social Research, New York) Torture and Dignity. An Essay on Moral Injury, Chicago, Chicago University Press, 2015. LIEN disponible notamment ici : http://institutvilley.com/Table-Ronde-autour-de-Torture-and

« Les sciences du psychisme et le droit constitutionnel »,  Faculté de Droit et de Science politique d’Aix-Marseille, 2 octobre 2015, Journée d’étude organisée dans le cadre des journées décentralisées de l’AFDC 2015 – Lien Programme -

« Le sujet psychique ou le nouveau sujet de droit », Colloque Normastim : « les neurosciences, le sujet et ses formes », Université Paris Diderot (Paris 7), 3 juillet 2015 - Lien programme

« Droit et psychanalyse : quels rapports possibles ? », SDI Sciences Po Paris : « Droit et psychanalyse », 16 juin 2015

« Corps et psychisme dans le droit », en réponse à Dominique Memmi (autour de son dernier ouvrage paru La revanche de la Chair, Seuil 2014, en présence de l’auteur), séminaire « Droit et psychisme », EHESS, vendredi 22 mai 2015

« L’identité psychique et le genre », Colloque Espace éthique Azuréen, Université Nice Sophia Antipolis :  « Sexe et genre »,  20 mars 2015 - Lien programme

 

Projets collectifs en cours

- Normastim, ANR, enjeux juridiques, philosophiques et sociologiques des neurosciences à partir d’une technologie donnée la stimulation cérébrale profonde, Lien Normastim, Dir. S. Desmoulin-Cancelier

- Contrast, ANR, La contrainte en santé mentale :Lien contrast, Dir. L. Velpry et B. Eyraut

Projets collectifs envisagés

- Coordinatrice du projet de recherche interdisciplinaire « Droit et peur. Penser l’Etat face au terrorisme »

Résumé du projet : Les attentats que connait la France placent au premier plan le rôle de l’État dans le traitement de la peur. C’est ainsi que le terrorisme peut apparaître comme un « objet psychique » aux multiples enjeux dans la sphère juridique. Porté par un consortium de juristes, politistes et psychanalystes, ce projet de recherche interdisciplinaire se propose d’analyser l’appréhension juridique des effets psychiques du terrorisme et les implications qu’ils entraînent sur le droit et l’État

Projet CNRS-mars 2016

Publications récentes

  • « Sciences du psychisme, sciences du droit et droit constitutionnel», in Marthe Stefanini et Laurence  Gay (Coord.), La perméabilité du droit constitutionnel aux autres sciences, PUAM, 2017, à paraître
  • « L’identité psychique au delà du genre», in Jacqueline Laufer (et alii) coord., Genre et discriminations, Les éditions iXe, février 2017
  • Dossier dirigé par Dominique Memmi, Sébastien Lemerle, Géraldine Aïdan, Laurence Brunet et Lucia Katz avec la collaboration d’Anaïs Paly  : « Corps et sciences sociales. Cinq ans de présentation dans le séminaire (2009-2013)”Revue CorpsQuel corps demain ?, n°14, 2016, pp.133-214.
  • La sécurité psychique, finalité de l’état d’urgence?journal du Droit administratif, 2016, p.239  http://www.journal-du-droit-administratif.fr/?p=239
  • Le fait psychique, objet des normes juridiques. De l’intime en droit  Prix Solennel de la Chancellerie 2013(André Isoré),  en cours de publication, CNRS éditions
  • L’identité juridique de la personne humaine , (avec E. Debaets), L’HarmattanColl. « Logiques juridiques », 2013, 418 p.

l-identite-juridique-de-la-personne-humaine-9782343005133

 

  • « Le concept d’identité psychique en droit » in Qui suis-je? Dis-moi qui tu es. L’identification des différents aspects juridiques de l’identité, coordonné par fanny Vasseur et Valérie Mutelet, APU (Artois Presse Université),  juillet 2015, pp. 131-155
  • « L’identité psychique dans le genre » in ouvrage collectif issu du Colloque international « Genre et discriminations », Université Paris Ouest Nanterre La Défense, 28 juin 2013,  à paraître, 20 p. (à paraître).

Enseignements  (2005-2014)

  • Droits fondamentaux (Licence 3, Université Paris I Panthéon-Sorbonne)
  • Droit de droit santé (Master, Université Paris 12 Créteil)
  • Droit administratif (Licence 2, Universités Paris I Panthéon-Sorbonne, Paris 12 Créteil)
  • Droit administratif des biens (Licence 3, Université Paris 13)

 

Articles en cours d’écriture

- « L’émergence d’un sujet psychique en droit »

- « L’État de droit à l’épreuve du ‘’droit psychique’’

- « De la biopolitique à la psychépolitique »

« Le sujet psychique en droit face aux neurosciences  »

- « La volonté juridique de la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer »


Publications